Pierre-Joseph Proudhon: un corpus inédit

Pierre-Joseph Proudhon Et Son Époque.

Resp. : Vincent Bourdeau, Edward Castleton, Ludovic Frobert.

Afin de répondre aux questionnements auxquels s’attache le projet UTOPIES, il nous a paru nécessaire de mettre en place deux chantiers qui prennent pour fil conducteur la figure de Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865). Avec lui, c’est tout un ensemble de problèmes qui apparaît dont se sont saisis les premiers socialistes. Ces derniers  entendaient en effet repenser de fond en comble les rapports sociaux au lendemain d’une Révolution française en attente d’un dénouement qu’ils logeaient du côté d’un renouvellement des institutions économiques en contexte de révolution industrielle. Il s’agissait pour eux de repenser :

  • les rapports sociaux sous l’angle de la production, de la consommation et de l’échange ;
  • les mœurs qui devaient émerger d’une société ainsi réorganisée sur une base morale postchrétienne ;
  • les rapports interétatiques à instaurer pour atténuer les dangers provoqués par les rivalités commerciales

Tous ces aspects font partie des objets que se donnent les premiers socialistes et ils ont été systématiquement abordés par Proudhon. On montrera l’importance de ces thèmes à travers une série de publications, en format papier, des manuscrits inédits de Proudhon dans des éditions critiques :

  • Mélanges des manuscrits inédits. Il s’agit d’un recueil de manuscrits de taille moyenne, les plus importants étant conservés à la Bibliothèque d’Étude et de Conservation, à Besançon. Ils portent sur divers sujets, dont notamment la religion, la philosophie et la morale ; les femmes et le mariage ; l’art et la littérature ; l’art militaire et le droit public international ; le principe des nationalités (notamment en ce qui concerne l’Italie) et les relations internationales. 
  • Écrits économiques inédits. tome I, La propriété vaincue. Théorie de l’Association universelle (1847-1848). Il s’agit d’un manuscrit inédit de la Bibliothèque d’Étude et de Conservation, Besançon, (MS. 2848, 2817, 2818),  un important traité d’économie inachevé de Proudhon faisant suite à son Système des Contradictions économiques. Philosophie de la misère (1846).
  • Écrits économiques inédits. tome 2, Économie, essai de constitution d’une science nouvelle et d’autres écrits (1849-1855). Il s’agit d’un énorme ouvrage inachevé, qui aborde nombre de thèmes du premier tome et qui a été commencé en prison par Proudhon en 1849. Des fragments des manuscrits, intitulé Économie, dela Bibliothèque d’Étude et de Conservation, Besançon (MS. 2863-2867), et de la Bibliothèque Nationale (NAF  18255) seront publiés.
  • Cahiers de lectures, (1838-1844), 3 tomes. Ces manuscrits (46 cahiers de lecture in-4˚ et in-8˚ d’un intérêt fondamental) sont conservés la plupart à la BNF (NAF 18256-182659, 18261, 18262), à l’exception de trois cahiers sur le droit criminel et un cahier consacré à la linguistique comparée et l’hébreu, conservés à la Bibliothèque d’Étude et de Conservation, Besançon (MS. 2839 et 2840).
  • La Pologne : Étude d’histoire et de politique (1862). Il s’agit d’un manuscrit, conservé à la Bibliothèque d’Étude et de Conservation, Besançon  (MS. 2832-2837, et MS. 2846-2847), fondamental pour expliquer la genèse du fédéralisme de Proudhon, nominalement portant sur la question polonaise et la légitime existence de son principe de nationalité, mais dans lequel on retrouve la version originale de l’ouvrage posthume de Proudhon, Théorie de la Propriété (1866), en tant que simple chapitre dans une théorie beaucoup plus large et développée sur l’État.
  • Correspondance intégrale avec Gauthier frères (lettres reçues et adressées, 1842-1851). Il s’agit d’une correspondance entre Proudhon et ses deux patrons lyonnais, les frères Gauthier, dans le cadre de son expérience de commis-batelier et de chef du contentieux pendant les années 1840. Cette correspondance, presqu’entièrement inédite en France, sera suivie par des plaidoiries inédites, chacune dans la forme de factum, que Proudhon écrivait pour ces mêmes patrons en tant que conseiller juridique pendant la même période (plaidoiries conservées à la Bibliothèque d’Étude et de Conservation, Besançon, MS. 2861)